> Plupp fait un grand voyage

Public

Cycle II (4/7 ans)

Thèmes

aventure, trolls, Scandinavie, entraide, animaux, naissance, migration

Résumé

Plupp est un petit être étrange aux cheveux bleus qui vit dans les montagnes du nord de la Suède. Il tient son nom du drôle de bruit qu'il émet "Plupp, plupp..." et qui, pour lui, veut dire beaucoup. Après Plupp construit sa maison, découvrez les nouvelles aventures du petit héros scandinave ! Le printemps est de retour dans les montagnes suédoises et Plupp fait la connaissance d'un nouvel ami: la grue Gurga, de retour d'Afrique. Le grand oiseau lui apprend que son beau radeau abandonné l'hiver précédent a été vu de l'autre côté de la Montagne bleue... Bien décidé à récupérer son précieux radeau, Plupp se met immédiatement en route pour un drôle de voyage ponctué de rencontres plus étonnantes les unes que les autres !

Auteur
.rice

Née en 1925 à Stockholm, Inga Borg y fait ses études à l'Académie royale des arts. En 1955, elle a sa propre exposition à Stockholm et publie le premier album de Plupp : elle entreprend une carrière de peintre et d'autrice d'albums jeunesse. Par la suite, elle publie une cinquantaine d'ouvrages dont vingt-quatre consacrés au petit Plupp. Ses thèmes de prédilection restent la nature et les animaux. Elle collabore également avec d'autres illustrateurs sur sept livres, notamment un ouvrage sur la vie et l'oeuvre du naturaliste Karl von Linné. En parallèle, elle fait de la traduction, écrit pour la radio ainsi que pour la télévision. Au fil des années, Inga Borg a reçu de nombreux prix dont le prestigieux prix Elsa Beskow (1970). Elle a effectué plusieurs séjours à Paris entre 1981 et 1985 qui lui ont inspiré Une vie de chien à Paris (Grasset Jeunesse, 1992). Elle est décédée le 24/10/2017.

Illustrateur
.rice

Screen Shot 2022-03-01 at 13.47.58.png

Avant la
lecture

Laisser les élèves observer la couverture pour qu’ils repèrent les informations essentielles (titre, auteur, éditeur) et la quatrième de couverture.

Puis, les laisser émettre des suppositions : qui sont les personnages ? Quels peuvent être leurs liens ? Où peut se dérouler l’intrigue ? Que font-ils ? À quoi font penser les couleurs utilisées ?

Comme dans l’album Plupp construit sa maison, la nature est omniprésente dans cette aventure et, selon le souhait de l’auteure, l’aspect physique de Plupp illustre cette idée : ses cheveux bleus font référence aux montagnes, son écharpe orange aux feuilles d’automne et le rouge de son visage (joues et nez) aux différentes baies que l’on peut récolter. Le respect de l’environnement, de la nature et de ses habitants (sans distinction ou hiérarchisation des espèces) est une fois encore au cœur de l’histoire.

La découverte des animaux, de leurs caractéristiques et de leur mode de vie constitue également un point essentiel du récit. Cette grue – que les enfants ne seront pas forcément capables d’identifier – symbolise le voyage, la quête d’une manière générale (celui que notre héros devra effectuer pour retrouver son radeau, dans un premier temps, puis ses chaussettes), mais aussi la migration vers l’Afrique qu’effectueront les grues au début de l’automne, après la naissance des petits. Par ailleurs, aborder ce sujet est l’occasion pour Inga Borg d’adresser un clin d’œil à un classique de la littérature jeunesse suédoise : Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf.

Jeux/activités
(à adapter en fonction de l’âge et de l’intérêt
des enfants)

- Si le premier volet des aventures de Plupp n’a pas été étudié, il peut être intéressant de présenter la Suède et/ou la Scandinavie, leur folklore (à travers des photos, des chants, des spécialités, etc.).

- On peut parler de la faune et de la flore suédoise aux enfants, en leur demandant, dans un premier temps, d’imaginer et de représenter par le dessin ou la peinture, un ami que Plupp pourrait rencontrer lors de sa prochaine aventure, son nom et éventuellement sa manière de s’exprimer.

- Pour insister sur la naissance et les différences de processus selon les espèces, on peut présenter différentes photos d’animaux et demander aux enfants à quel animal de l’histoire ils s’apparentent. On peut ainsi revenir sur la classification : mammifères, oiseaux, reptiles, arachnides, etc.

- À la fin de l’ouvrage, les grues migrent vers l’Afrique : imaginer et représenter les animaux et les paysages qu’elles vont y rencontrer. Ou, tout simplement, imaginer la suite de l’histoire. (Que leur évoque ce pays ? Connaissent-ils d’autres histoires/contes qui s’y déroulent ?)

- Il peut être intéressant de demander aux enfants de s’exprimer sur le thème du voyage (quel que soit le moyen utilisé), la manière dont ils le perçoivent, ce qu’il représente pour eux. S’ils ont déjà voyagé, les souvenirs et les sensations qui y sont associés. À cette occasion, comme Plupp, ont-ils été surpris ou est-ce que le déroulement des événements correspondait à leurs attentes ? Ont-ils découvert ou appris de nouvelles choses ? Et s’ils devaient envisager un nouveau voyage, aimeraient-ils partir à l’aventure comme Plupp, aller de surprise en surprise ?

< Retour aux livres

Compréhension du texte

Qui sont les personnages principaux ?

Plupp et Gurga.

Quelle est la quête de Plupp ? Pour quelle raison part-il à l’aventure ?

Le but initial est de récupérer son radeau perdu l’hiver précédent.

Où se trouve son radeau ? Et comment l’apprend-il ?

Gurga la grue lui apprend que le radeau se trouve de l’autre côté de la montagne Bleue ; cette information lui a été transmise par une oie sauvage. On peut noter ici l’entraide et la solidarité qui règnent entre les espèces, un autre thème majeur de cet album. C’est également le cas lorsque Plupp rencontre les loutres : elles vont aller chercher son radeau à la nage pour le lui ramener. Le glouton va ensuite l’aider à remettre son radeau à l’eau, puis Gurga ramènera finalement notre petit héros chez lui sur son dos.

Que prend Gurga avant de s’envoler ?

Que font les loutres lorsque Plupp arrive à leur rencontre ?

Elles sont en train de se battre pour un poisson. Plupp interrompt calmement la bagarre et règle le conflit. C’est un être profondément pacifiste et cette qualité agit favorablement sur les animaux. Ce thème est déjà abordé dans Plupp construit sa maison.

Que découvre Plupp lorsqu’il rentre chez lui après avoir récupéré son radeau ?

Hermine a été rejoint par Hermione, une femelle hermine. On peut souligner ici le caractère généreux et accueillant de notre héros, qui n’hésite pas à accepter la venue d’une nouvelle colocataire.

Maintenant que Plupp a récupéré son radeau, pourquoi décide-t-il de repartir à l’aventure ?

Il souhaite rendre visite aux grues afin de récupérer ses chaussettes.

Dans un premier temps, comment se déroule le voyage ?

Notre personnage « prend des bains de soleil et profite de la vie », « dort paisiblement pendant que le radeau se dirige tout seul » la nuit : Plupp s’apparente ici à une sorte d’épicurien ! Le trajet pour atteindre son but semble quasiment faire partie de la quête. Il est seul – et minuscule – au milieu de la nature et de ces montagnes immenses [voir l’illustration de la double page qui illustre parfaitement cette idée] mais demeure pourtant serein et heureux. On a le sentiment que le temps s’écoule lentement et paisiblement dans l’univers de Plupp, en opposition totale avec les injonctions sociales actuelles de rapidité et d’efficacité.

Qui est Carcajou ? Quel est son principal défaut ? Que fait-il avec le radeau de Plupp ?

Carcajou est un glouton gourmand. Il perche le radeau de Plupp en haut d’un arbre pour en faire une cabane. On peut discerner ici le caractère ingénieux du glouton. C’est également le cas pour le merle que croise Plupp à la page suivante : « Pas bête comme idée… » Par ces rencontres, on peut imaginer que l’auteure souhaite mettre en avant l’intelligence animale et leurs capacités extraordinaires [voir aussi l’araignée d’eau].

On peut proposer aux enfants qui savent lire de revenir sur leur passage préféré, voire de lire un dialogue à plusieurs.

Il est intéressant de noter que les personnages parviennent à communiquer malgré leurs différences, à être amis. La question de la langue ou les éventuels problèmes de communication n’existent pas dans l'univers de Plupp.

Pourquoi le voyage de Plupp se complique-t-il soudain ?

Les méandres, les gros rochers, les arbres couchés, les plantes broussailleuses et finalement, le radeau qui se disloque.

Qui Plupp rencontre-t-il après ces mésaventures ?

À quel événement Plupp assiste-t-il ?

La naissance des oisillons de Gurga. Les grues ont en fait utilisé les chaussettes de notre petit héros pour tenir les œufs au chaud. Le processus de la naissance est expliqué pour les oiseaux, mais est-ce le même pour toutes les catégories d’animaux ? Parler des mammifères et de leurs caractéristiques : la naissance des bébés d’Hermine et Hermione est l’occasion idéale de dresser un parallèle.

Où vont les grues à la dernière page du livre ?

Les enfants ont-ils relevé le passage où la maman grue évoque l’Afrique ? Le cycle des saisons est un thème déjà présent dans Plupp construit sa maison ; ici, il permet d’aborder la migration.