Mais qui conduit ce train ?

Public

Cycle I (à partir de 3 ans)

Thèmes

train, humour, animaux, enfant, jeux

Résumé

Mais qui conduit ce train ?! Cette question est sur les lèvres de tous les passagers. Le train roule à vive allure et ne semble pas prêt de s’arrêter. Une chatte manque de se faire assommer par son bagage, l’ours renverse son chocolat chaud, le rhino trébuche et se retrouve sur les genoux d’un lapin, l’éléphanteau rature son dessin : rien ne va sur cette ligne de chemin de fer ! Mais enfin, qui peut bien conduire ce train…

Auteur
.rice

Née en 1986, Ellen Karlsson est une éditrice et autrice suédoise. Elle a fait des études de littérature et s’est spécialisée dans la littérature de jeunesse. En parallèle de son métier d’éditrice, elle a publié plusieurs livres pour la jeunesse en Suède dont certains ont été traduits.

Illustrateur
.rice

Monika Forsberg est une illustratrice suédoise. Elle a étudié les Beaux-arts à Londres puis est devenue animatrice. Ce n’est que plus tard qu’elle se lance dans l’illustration. Depuis, elle travaille pour la presse, l’édition, ainsi que la mode.

Screen Shot 2022-03-01 at 13.47.58.png

Avant la
lecture

Laisser les enfants observer la couverture pour qu’ils repèrent les informations essentielles (titre, auteur, éditeur). Puis les laisser observer et émettre des suppositions : quels personnages apparaissent et que font-ils ? (Sur l’illustration de couverture, on ne voit pas d’humains, seulement des animaux. On voit la tête et le cou d’un flamant rose à droite qui a un air surpris avec son bec ouvert. Une pieuvre qui porte une valise et ne semble pas très à l’aise. Un crocodile avec une valise dans chaque main, qui semble surpris lui aussi. Et un chat avec un sac à la main ; contrairement aux autres, il est souriant.) Puisque le train apparaît en haut à gauche, que vont faire ces personnages ? (Ce sont certainement des passagers ! Mais vu leur expression, on devine que le voyage risque de ne pas être de tout repos…) Qu’apprend-on sur ce train grâce à la quatrième de couverture ? (Il s’agit du train le plus rapide du monde et il va un peu bousculer tout le monde.)

Cet album plein d’humour, aux illustrations joyeuses et colorées exécutées à la gouache, aux crayons de couleur et par collage, est un excellent prétexte pour présenter aux enfants une multitude d’animaux, tous plus humains les uns que les autres. À bord du train ou sur le quai, ils sont tour à tour représentés en gros plan ou en plan large pour permettre aux enfants de les identifier et de distinguer leurs expressions. La chute du récit est à l’image de l’album et surprendra les lecteurs par son originalité, puisque la conductrice dont tout le monde questionne l’identité n’est autre qu’une petite fille qui joue avec son train miniature.

Jeux/activités
(à adapter en fonction de l’âge et de l’intérêt
des enfants)

- Les enfants peuvent-ils reconnaître et lister tous les animaux qui apparaissent dans le livre ?

- Peuvent-ils compter tous les animaux/insectes qui apparaissent sur les pages de garde ?

- On voit plusieurs animaux qui apparaissent avec leur(s) petit(s) : sauront-ils donner le nom du petit de chaque animal ? (Pour les aider, on peut par exemple envisager cette activité sous forme de dessins d’animaux et de mots à relier.)

- On peut demander aux enfants de lister et dessiner les différents moyens de transport collectif qu’ils connaissent et/ou ceux qu’ils ont déjà empruntés.

- On peut également fabriquer très simplement un petit train : https://www.pinterest.fr/pin/488570259559753816/. Chaque enfant peut fabriquer et décorer le sien comme il le souhaite, ou il peut s’agir d’un projet collectif plus vaste avec circuit, auquel chacun viendra ajouter un élément (arbres, ponts, tunnels, etc.).

< Retour aux livres

Compréhension du texte

Où et quand peut se dérouler la scène représentée sur les pages de garde ?
On voit une foule d’animaux et certains portent des bagages. On peut supposer que la scène se passe dans une gare, avant de monter dans le train.

Qui arrive à toute allure sur la double-page suivante ?

Le train le plus rapide du monde !

De quelle sorte de train s’agit-il ?

Il s’agit d’un train à vapeur, donc ancien.

Quelle est la particularité de cette journée ?

Aujourd’hui, il y a beaucoup de passagers et le train est presque plein. On voit d’ailleurs l’expression ennuyée d’un cochon, d’une pieuvre et d’un canard qui sont montés à bord et souhaitent s’installer.

Quel personnage retrouve-t-on sur la double-page suivante ? Que fait-il ?

Le chat de la couverture. Il vient de monter et essaie de mettre son sac sur le porte-bagages.

Pourquoi n’y arrive-t-il pas ?
Car le train « tangue » et « cahote » tant qu’il perd l’équilibre.

Quelle est son expression sur la deuxième illustration ?

Il semble fâché, serre son sac en se demandant qui peut bien être le conducteur de ce train.

Où se déroule la scène suivante ?

Dans le wagon-restaurant du train.

Qui sont les personnages présentés et que font-ils ?

Ce sont deux ours qui boivent un chocolat chaud en mangeant des pâtisseries.

Quel événement vient contrarier l’un des ours ?

À cause d’une secousse du train, l’un des ours renverse sa tasse sur lui. Il est tout tâché.

Et que fait l’autre ours ? Est-il aussi en colère ?

Il semble plus calme et essaie d’essuyer les vêtements de son ami.

Quelle question se pose enfin l’ours tâché ?

« Mais, qui donc conduit ce train ? »

Qui se trouve à la gare suivante ?

Une famille de six souris qui attend le train.

Parviennent-elles à embarquer ?

Non, le train ne s’arrête pas !

Quelle est leur réaction ? Les enfants peuvent-ils décrire l’expression de chaque souris ?

Elles sont fâchées, deux d’entre elles crient au train de s’arrêter. La plus grande souris semble abasourdie, une petite dort dans ses bras, une autre petite pleure, tandis qu’une autre semble inquiète.

Le train s’arrête-t-il après cela ?

Pas du tout, il continue sa course.

Où se déroule la scène suivante ?

À bord du train, dans un couloir.

Qui sont les deux personnages et que leur arrive-t-il ? Pourquoi ?

Il s’agit d’un rhinocéros et d’un lapin. Le rhino, debout dans le couloir, tombe sur les genoux du lapin à cause d’un changement de voie du train.

Comment réagit le rhino ?

Il se confond en excuses. Et se demande qui conduit ce train !

Quelle tête fait le lapin en voyant le rhinocéros arriver sur lui ? Pourquoi ?

Il est si effrayé qu’il en lâche son jus de pomme. Il craint d’être écrasé sous le poids de l’animal.

Qui est la « victime » suivante du train le plus rapide du monde ?

Une girafe au volant de sa voiture.

Où se trouve-t-elle ?

Sur un passage à niveau.

Que crie-t-elle au chauffeur du train, alors qu’elle a réussi à reculer à temps pour l’éviter ?

Qu’il est fou et qu’il conduit comme un fou.

Quels animaux sont ensuite dérangés en pleine partie d’échecs par le train qui passe à toute vitesse ?

Un lion et un paon.

Pourquoi le paon dit-il que c’est injuste ?

Car il était sur le point de gagner la partie, avant que le train fasse s’envoler toutes les pièces !

Le lion est-il sincère quand il dit : « Oh, quel dommage » ?

On peut penser qu’il est ironique ; cela l’arrange car il était en train de perdre.

Où se déroule la scène suivante et quel animal est cette fois interrompu par le train ?

Il s’agit d’un éléphanteau, en train de dessiner dans un wagon du train.

Que se passe-t-il alors que le train freine ?

Son crayon se casse et fait une grosse ligne en travers du dessin.

Quel mot, jamais prononcé jusqu’ici, énonce-t-il ?

« Idiot » : il se demande quel est l’idiot qui conduit le train.

Que se passe-t-il quand le train s’arrête enfin dans une gare ?

Un escargot tente de descendre mais n’a pas le temps car il redémarre en trombe !

Quelle est la réaction de l’escargot ?

Il est triste et pleure. Il hurle au chauffeur de s’arrêter.

Quelle question se pose-t-il, comme tous les autres animaux ?

« Mais, qui conduit ? »

Le train écoute-t-il l’escargot ?

Non, il continue sa course.

Et que finit par nous faire remarquer le narrateur/la narratrice ?

Qu’il n’y a personne dans la locomotive ! Alors qui peut bien conduire ce train ?

A-t-on finalement la réponse à cette question ?

Oui ! Sur la dernière double-page, on voit que c’est une fillette et qu’il s’agit d’un train miniature qu’elle tient au-dessus de sa tête.