Granita

Public

Cycle I (à partir de 4 ans)

Thèmes

pomme, aventure, tour du monde, humour, nature

Résumé

Granita n’est pas une pomme comme les autres : finir en tarte tatin ou en crumble, très peu pour elle ! Et oui, Granita est une pomme qui n’attend pas alors, contrairement à ses amies, elle décide de parcourir le monde... Lorsque sa peau se fripe, il lui vient l’envie de retrouver ses racines. Mais où sont passées les autres pommes ?!

Auteur
.rice

Magali Clavelet est diplômée de l’école Émile Cohl de Lyon, où elle vit actuellement. Très tôt, elle souhaite s’orienter vers un métier créatif, et son désir de raconter des histoires aux enfants la pousse vers le domaine des arts. Elle s’inspire beaucoup de son quotidien, notamment de ses proches pour inventer ses personnages. Elle a publié de nombreux albums pour la jeunesse chez différents éditeurs, parmi lesquels : Milan, Gallimard Jeunesse, Glénat Jeunesse et Didier Jeunesse. 

Illustrateur
.rice

Screen Shot 2022-03-01 at 13.47.58.png

Avant la
lecture

Laisser les enfants observer la couverture pour qu’ils repèrent les informations essentielles (titre, auteur, éditeur). Puis les laisser observer, décrire l’illustration et émettre des suppositions : quel personnage apparaît et que fait-il ? (On voit un personnage souriant, suspendu par les jambes à une branche d’arbre.) Quelle est sa particularité ? (C’est une pomme avec des bras, des jambes et un visage humains !) Que nous indique la quatrième de couverture ? (Qu’il s’agit de Granita, qu’elle n’est pas une pomme comme les autres et qu’elle souhaite, entre autres choses, parcourir le monde.) Quel élément nous indique sa détermination à voyager ? (On voit qu’elle tient un baluchon sur son épaule.)

Grâce à ses illustrations et ses couleurs vives, Magali Clavelet donne vie à la pétillante Granita, une pomme pas comme les autres, bien décidée à prendre son destin en main, et qui nous entraîne à la suivre dans ses aventures et voyages aux quatre coins du globe. Ils seront de bons prétextes pour délivrer des informations intéressantes sur la pomme et son cycle de vie, pour présenter différents fruits et pays, mais également pour de nombreux jeux de mots et clins d’œil dont regorge le texte et qui raviront petits et grands.

Jeux/activités
(à adapter en fonction de l’âge et de l’intérêt
des enfants)

- On peut aider les enfants à identifier les différents endroits visités par Granita : elle va dans les Andes (on le devine grâce à son bonnet péruvien), ensuite à Venise avec la gondole, puis dans la jungle et enfin à New York (les enfants reconnaîtront sans doute la statue de la Liberté).

- Peuvent-ils imaginer un autre pays/endroit où aurait voyagé Granita et le représenter ?

- Tout au long de ses aventures, Granita se fait de nombreux·ses ami·e·s fruits : les enfants peuvent-ils les nommer ? (Ananas, banane, mangue, physalis et litchis.) Cela peut être l’occasion de parler des fruits de saison. Cet album constituera un support intéressant : https://www.gallimard-jeunesse.fr/9782070616480/la-pomme-et-d-autres-fruits.html

- Magali Clavelet donne plusieurs exemples de recettes à base de pomme (pomme d’amour, crumble, chausson et tarte Tatin) ; les enfants en connaissent-ils d’autres ? (Jus, cidre, compote, salade de fruits…) On peut envisager un atelier dégustation de différentes sortes de pomme ou la confection d’un goûter tous ensemble.

- Connaissent-ils la chanson d’Anne Sylvestre « Pomme rouge, verte ou bleue » ? Ou d’autres chansons et poésies sur ce thème ? On peut en apprendre ou en écrire une ensemble, si l’on est inspirés !

- Il existe également de nombreuses expressions imagées qui contiennent le mot pomme : « tomber dans les pommes », « pomme d’Adam », « haut comme trois pommes », « c’est pour ma pomme », etc. Les enfants peuvent-ils en deviner le sens et éventuellement les illustrer ?

< Retour aux livres

Compréhension du texte

Quelles sont les quatre recettes à base de pomme présentées sur la première double-page ?
La pomme d’amour, le chausson aux pommes, la tarte Tatin et le crumble.

Quelle est la particularité des aliments représentés ?

Ils ont un visage, comme Granita !

Quelles expressions semblent-ils exprimer ?

La peur (le chausson), la colère (la pomme d’amour), la tristesse (le trognon).

Au contraire, que nous indique l’expression du petit garçon ?

Il a l’air ravi et se régale après avoir mangé une pomme.

Qu’apprend-on à la page suivante ?

Que les pommes ont peur de mûrir et de finir en dessert ! On les voit d’ailleurs en pleurs ou effrayées à l’idée de tomber du pommier.

Ont-elles vraiment toutes peur ?
Pas Granita ! (On la voit qui s’enfuit à toutes jambes en souriant.)

Où va-t-elle ? Et quel objet nous le confirme ?

Très loin ! Son baluchon indique qu’elle a rassemblé ses affaires et compte donc partir pour un moment. (Les enfants ont-ils reconnu l’illustration de quatrième de couverture ?)

En apprend-on plus sur sa destination ? Quels moyens de transport va-t-elle utiliser pour s’y rendre ?

Elle va parcourir le monde ! À vélo, en bateau et même à dos d’éléphant.

Dans quels endroits va-t-elle se rendre ? (On peut aider les enfants à deviner !)

En montagne, à Venise, dans la jungle et aux États-Unis.

Quel sentiment toutes ces aventures lui procurent-elles ?

Elle se sent la « reine des pommes » ; on la voit d’ailleurs triomphante au sommet du flambeau de la Statue de la Liberté.

Où se fait-elle des amis ?

Aux quatre coins du monde.

Et quel genre d’amis ?

Des différents, petits et grands, mais surtout des fruits.

Quelle est la particularité de ces fruits ?

Ce sont des fruits exotiques.

Quels éléments nous indiquent également que Granita a voyagé dans des pays exotiques ?

Son collier de fleurs et ses lunettes de soleil.

Dans quel pays surfe-t-elle ?

En Australie.

Et où apprend-elle à confectionner des sushis ?

Au Japon.

Pour quels peintres connus pose-t-elle ?

Salvador Dalí (on devine, d’après les portraits, qu’elle a posé pour Magritte, Picasso et Miró).

Avec quelle star de la chanson chante-t-elle en duo ?

Elvis Presley.

Et quelle autre activité artistique exerce-t-elle ?

Elle fait du cinéma et tourne dans un western.

Que fait Granita après avoir vécu tant de choses ?

Elle mène une vie simple et tranquille : on la voit qui dispute une partie d’échecs avec un·e ami·e banane, qui contemple la lune et qui fait la sieste après avoir lu.

Où vit-elle ?

Elle semble avoir posé ses valises dans un pays chaud car on distingue des palmiers, la mer, du sable et un hamac. La présence de la banane est aussi un indice.

Que constate Granita en se regardant dans le miroir ?

Que le temps passe vite et qu’elle vieillit.

À quoi le voit-on ?

Elle a de petites rides et le regard fatigué. Elle se met de la crème sur le visage, pour prendre soin de sa peau.

Pourquoi Granita pleure-t-elle sur l’illustration suivante ?

Elle a le mal du pays, son pommier et les autres pommes lui manquent. Elle a envie de rentrer.

Pourquoi doit-elle se dépêcher de rentrer ?

Car elle se ramollit ; eh oui, une pomme vieillit vite !

Quel moyen de transport choisit-elle et pourquoi ?

Elle prend l’avion : c’est rapide et confortable (pour son petit trognon).

Comment la regardent ses voisins de rang ?

Avec convoitise et gourmandise, alors qu’ils regardent le menu… Peut-être aimeraient-ils faire de Granita leur dessert !

Que constate Granita lorsqu’elle arrive au pommier ?

Toutes les pommes ont disparu !

Mais où sont-elles passées ?

Elles ont été ramassées et vont bientôt être mangées…

Sont-elles heureuses de ce sort ?

Non, elles ont l’air tristes et inquiètes dans le panier.

Alors que fait Granita ?

Elle les entraîne à la suivre !

Et que décident-elles ?

Elles sautent du panier avec entrain pour suivre Granita.

Que se passe-t-il ensuite ?

Elles célèbrent Granita, grâce à qui elles ont retrouvé leur liberté. Puis elles se disent au revoir.

Peut-on deviner ce que vont faire les jeunes pommes ensuite ?

On voit l’une d’elles avec un baluchon sur l’épaule ; on peut penser qu’elles vont parcourir le monde, comme l’a fait Granita avant elles.

Que va faire Granita maintenant ?

Se reposer car elle est vieille.

Quels éléments nous indiquent qu’elle est vieille ?

Sa peau flétrie, sa canne, ses jambes tremblantes, sa feuille qui tombe, et sa main sur la hanche qui peut indiquer qu’elle ressent une douleur.

Que comprend-on grâce au texte de la dernière page ?

On devine qu’elle est morte, après avoir mené une belle vie bien remplie, et qu’elle a peut-être servi d’engrais !

Que voit-on sur le pommier ?

De jeunes pommes et des fleurs : le cycle de la nature continue.