Public

Cycle I (à partir de 4/5 ans)

Thèmes

Obsession, timidité, rencontre, dépassement de soi

Résumé

Jean-Jacques Maniac porte bien son nom puisqu’il voue une véritable passion à la propreté. Il en a même fait son métier : il travaille chez Tumicrob, une usine de produits ménagers. Et quand il ne travaille pas, il nettoie, range et astique sa maison du sol au grenier ! Chez lui, tout est impeccable... Dans cette vie trop bien rangée, il n’y a pas beaucoup de place pour la fantaisie... jusqu’au jour où il rencontre Émilie Saudulit. La jeune femme est plutôt négligée, mais tellement pétillante : J.-J. Maniac tombe immédiatement amoureux ! En parallèle, il fait aussi la connaissance d’Hervé Tourangé qui aime le ménage, encore plus que J.-J. Maniac. Cela va même trop loin, il est complètement obsédé ! Effrayé par ce qu’il pourrait devenir, Jean-Jacques Maniac finira par laisser tomber le ménage pour vivre sa vie auprès d’Émilie. Une vie plus exotique dans tous les sens du terme !

Mots/
expressions qui peuvent poser problème 

« désinfecte », « astique », « bactéries », « foyer », « nausée », « hypnotisé », « hérissent », « vert de jalousie », « sas de décontamination », « comme deux ronds de flan », « tiré à quatre épingles », « impeccable », « aménagements », « épousseter », « luxuriante ».

Compréhension du texte

Quel adjectif décrit le mieux M. Maniac ? Que signifie-t-il ? « Maniaque », comme son nom, et même « hypermaniaque » nous informe l’auteure. Amener les élèves à trouver une définition.

En quoi consiste son quotidien ?

Les élèves peuvent décomposer les différents moments de la journée. Le matin, « dès l’aube », M. Maniac « balaie, serpille, désinfecte, repasse, lave, relave et rerelave ». Le soir, il recommence même s’il n’y a plus rien à nettoyer. Et dans la journée, que fait-il ?

Où travaille Jean-Jacques et cela a-t-il l’air de lui convenir ?

Dans une usine de produits ménagers appelée « Tumicrob », où il semble se sentir comme un poisson dans l’eau.

« Il y a une place pour chaque chose et chaque chose a une place » : qu’est-ce que cela signifie ?

En plus d’être extrêmement propre, la maison de M. Maniac est aussi très bien rangée.

Quelle information importante apprend-on sur la vie de Jean-Jacques dans ce même paragraphe ?

Il possède les objets liés au rangement en un seul exemplaire car il est toujours tout seul. Il n’a pas d’amis.

Pourquoi n’a-t-il pas d’amis ? Semble-t-il en souffrir ?

L’idée d’inviter des gens qui viendraient salir son intérieur le terrorise. Il est donc satisfait de la situation.

Quel événement fait paniquer Jean-Jacques ?

L’arrivée d’une nouvelle employée à l’usine.

Comment s’appelle sa nouvelle collègue ? Et pourquoi le met-elle dans un état pareil ?

Il remarque la chemise froissée, les cheveux mal peignés et le bout de persil entre les dents d’Émilie Saudulit et pense que ce sont ces éléments qui le perturbent. En réalité, il est « hypnotisé » par les jolis yeux de la jeune femme. Jean-Jacques est intimidé car Émilie lui plaît.

Que se passe-t-il par la suite ?

Nos deux héros apprennent à se connaître et à s’apprécier.

Que ressent Jean-Jacques ?

Même s’il remarque toujours l’attitude négligée d’Émilie, elle s’efface de plus en plus en au profit de ses nombreuses qualités et de son charme. Malgré sa peur des microbes, il aimerait la serrer dans ses bras. Peut-être est-il en train de tomber amoureux ?

Est-il toujours aussi obsédé par le ménage et le rangement ?

Non, « quand il est avec elle, il n’a plus du tout envie de trier ». Elle occupe ses pensées.

Qu’envisage Jean-Jacques avant de se raviser ? Pourquoi ?

Il pense à l’inviter chez lui à prendre un café mais se dit que c’est impossible : il ne peut laisser rentrer personne dans sa maison, cela la salirait et/ou la dérangerait.

Comment se sent Jean-Jacques lorsqu’il est seul chez lui ?

En sécurité. Ce sentiment semble être plus important pour lui que ceux qu’il entretient à l’égard d’Émilie. Il ne veut en aucun cas bousculer ses habitudes ni son quotidien.

Quel troisième personnage intervient dans l’histoire ? Dans quelles circonstances ?

Jean-Jacques surprend Léon Satourneron, chef des bouchons, en grande conversation avec Émilie.

Quel comportement inhabituel adopte Jean-Jacques ?

Il est jaloux et bouscule Léon. Il se réfugie ensuite chez lui, honteux et malheureux.

Après cet incident, Jean-Jacques se sent-il toujours en sécurité chez lui ?

Non, sa maison lui semble vide et triste.

Par la suite, quelles résolutions prend notre ami ?

Il se fait discret dans un premier temps et décide de changer de comportement en devenant plus sociable avec ses collègues. Il aimerait faire oublier l’incident avec Léon.

Comment se passe sa rencontre avec Émilie au supermarché ?

Assez mal. La jeune femme semble heureuse de le croiser et prend de ses nouvelles mais Jean-Jacques reste paralysé par la peur et se révèle incapable d’articuler un mot. Alors Émilie s’en va, « triste et embarrassée ».

Comment se sent-il ?

Furieux, contre lui cette fois.

Quel événement survient à l’usine ?

Jonas Pleinauxas, directeur de Tumicrob, annonce le départ d’Émilie !

Quelle est la réaction de Jean-Jacques ?

Il est désespéré car il n’a même pas pu lui dire au revoir. On le voit triste, devant la porte du bureau d’Émilie, un bouquet à la main.

Qui remplace Émilie ? À quoi ressemble-t-il ?

Hervé Tourangé est impeccable et affiche « un sourire plus blanc que blanc ».

Quelles relations entretiennent Hervé et Jean-Jacques ?

Ils deviennent amis, réunis par leur amour du ménage et de l’ordre.

Quel privilège a Hervé ?

Jean-Jacques l’invite chez lui, un exploit ! Et il lui montre même son invention : un robot « electro-vapo-aspiro-termitor », pour un quotidien toujours plus propre et bien rangé.

Par la suite, que constate Jean-Jacques dans l’attitude d’Hervé ?

Hervé devient de plus en plus extrême dans sa manière de nettoyer et de ranger, à tel point qu’il effraie Jean-Jacques. Il ne prend plus le temps de discuter avec son ami et il lui interdit même d’éternuer chez lui !

Quels actes un peu fous se met en tête de réaliser Hervé chez lui ?

Il essaie de passer l’aspirateur sur la pelouse, époussette les feuilles des arbres… Sur les illustrations, on voit ses voisins qui le regardent stupéfaits.

Comment se sent Jean-Jacques lorsqu’il va chez son ami désormais ?

Il « finit par trouver la vie du dehors plus belle que celle du dedans ».

Quelle nouvelle réjouissante arrive un jour par la poste chez Jean-Jacques ?

Une carte postale d’Émilie.

Où se trouve Émilie et que fait-elle ?

Elle est en Amazonie et « s’est baignée dans le fleuve avec les Indiens » !

Comment réagit Jean-Jacques quand il reçoit la carte ?

Il sent des « frissons lui parcourir le dos ». Il est certainement heureux et ému de voir qu’Émilie a pensé à lui mais également émerveillé par cette photo de la jungle, un environnement qui lui est sans doute inconnu et se trouve à mille lieues de son quotidien aseptisé.

Que se passe-t-il durant les jours suivants ?

Il fait des rêves étranges, ou plutôt des cauchemars dans lesquels il tente d’échapper à des robots nettoyeurs. Mais surtout, il est triste…

Quelle décision prend finalement Jean-Jacques ?

Lors d’une nuit d’insomnie, Jean-Jacques se lève, prépare son sac et décide de rejoindre l’Amazonie… et Émilie !

Quel détail nous indique qu’il est prêt à changer et que son obsession du rangement et du ménage commence à le quitter ?

Lorsqu’il pense à son pyjama jeté par terre, il sourit.

Comment se sent notre héros et pourquoi ?

Léger et un peu « dérangé ». Jean-Jacques a retrouvé le sourire, il semble heureux de sa décision et déterminé. Il n’a plus peur. Peut-être est-ce parce qu’il sait qu’il va retrouver Émilie ? L’amour qu’il lui porte et l’envie de la revoir lui ont permis de dépasser ses peurs.)

Quel cadeau fait-il à Hervé ?

Il lui donne son invention. Cela montre son envie de laisser derrière lui son obsession des tâches ménagères mais aussi sa générosité envers celui qui reste son ami, malgré leurs différences.

Que voit-on sur la dernière double-page ?

Jean-Jacques et Émilie sont en train de descendre un fleuve en pirogue. Nos deux personnages semblent seuls au monde au milieu de la jungle, souriants et heureux. Jean-Jacques se sent finalement épanoui dans ce nouvel environnement très éloigné de celui dans lequel il vivait : ce changement de vie lui a demandé du courage mais a été bénéfique.

L’auteure

Née en 1979, Adèle Tariel est journaliste pour la presse jeunesse. Elle est aussi auteure de plusieurs albums publiés chez Talents hauts, aux éditions du Ricochet et aux éditions Père Fouettard. La Vie rêvée de M. Maniac est sa cinquième collaboration avec son complice Jérôme Peyrat.

Avant la
lecture

Laisser les élèves observer la couverture pour qu’ils repèrent les informations essentielles (titre, auteur, éditeur).

Les enfants vont facilement deviner que le personnage représenté au centre de la couverture est le héros éponyme de cette histoire : M. Maniac. Quels autres personnages apparaissent et que font-ils ? On peut distinguer cinq petits clones de M. Maniac affairés autour de sa tête. L’un passe l’aspirateur, un autre le jet d’eau et les autres nettoient les poussières à l’aide de plumeaux (en plus de ce qui s’apparente à deux bras mécaniques, l’un muni d’un balai et l’autre d’un vaporisateur). Pourquoi certains font-ils le ménage sous le chapeau de M. Maniac ? Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ? (Amener les enfants à deviner que la propreté et le rangement occupent ses pensées en permanence : c’est une obsession.)

Dans cette histoire drôle et tendre, Adèle Tariel aborde un thème inédit dans la littérature jeunesse : celui de l’obsession. À travers le personnage très attachant de Jean-Jacques, les enfants découvrent comment être obsédé par l’ordre et la propreté peut nous amener à passer à côté de l’essentiel et à nous renfermer sur nous-même. Jean-Jacques est seul et très timide mais, grâce à sa rencontre avec Émilie et à ses sentiments naissants, il va parvenir à se dépasser et à être heureux… et plus seulement à se sentir en sécurité ! Les illustrations colorées et très travaillées de Jérôme Peyrat viennent renforcer le côté obsessionnel de notre héros, mais toujours avec humour et légèreté.

La Vie rêvée
de M. Maniac

Jeux/activités
(à adapter en fonction de l’âge et de l’intérêt des enfants)

- Dans le texte, certains mots et expressions apparaissent dans des couleurs et des typographies différentes : les enfants peuvent-ils les relever ? Pourquoi sont-ils ainsi ?

- Jouer sur les thèmes ordre et désordre : imprimer les planches qui décrivent les moments importants de l’histoire, les mélanger, et demander aux élèves de les remettre dans l’ordre.

- On peut proposer aux élèves de faire la carte d’identité de Jean-Jacques (ou du personnage de leur choix) : portrait, nom, prénom, amis, métier, etc.

- En les aidant pour le travail d’écriture, on peut demander aux enfants de réaliser la carte postale qu’Émilie et Jean-Jacques vont envoyer à leur ami Hervé.

- Les enfants connaissent-ils l’Amazonie, le pays où sont partis nos deux héros ? Le situer sur une carte du monde et présenter sa faune et sa flore.

- En s’inspirant de l’electro-vapo-aspiro-termitor de Jean-Jacques, demander aux enfants d’imaginer un robot, de définir quelle serait son utilité et de le dessiner.

- On peut imaginer un exercice sur les défauts et les qualités. Chaque élève énonce une de ses qualités et un de ses défauts puis, sur le modèle de « Jean-Jacques Maniac », on peut les utiliser et trouver un pseudonyme composé de leur prénom et d’un nom de famille fictif qui rime ! (Si le temps le permet, on peut poursuivre avec l’activité de la carte d’identité énoncée plus haut : chaque enfant pourra ainsi réaliser la sienne.)

L’illustrateur

Né en 1972, Jérôme Peyrat est passionné de dessin depuis l’enfance. Il a étudié l’illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg et travaille depuis 2000 avec un grand nombre d’éditeurs jeunesse (Magnard, Talents hauts, Éditions du Ricochet, Auzou et les Éditions Père Fouettard).