Public

Cycle I (à partir de 2 ans)

Thèmes

Colère, magie, musique, relation mère-fils, humour, amitié

Résumé

Zabou est un petit garçon en colère et cela le rend bien triste. Comment lui redonner le sourire ? La maman de Zabou semble avoir trouvé la recette du bonheur ! Elle va lui concocter une potion magique délirante qui transformera ses terribles cris de colère en un chant mélodieux. Le chien de Zabou, Miko, finira par en boire aussi et nos deux compagnons formeront un sacré duo. Après la colère, place à la musique !

Le Cri de Zabou

Mots/

expressions qui peuvent poser problème 

« grognon », « infernal », « poulpe », « dégoût », « duo »

Compréhension du texte

Qui sont les personnages de cette histoire ?

Zabou, Miko et la maman de Zabou.

Quel est le principal défaut de notre héros ?

Il est toujours grognon.

Qui est Miko ? Quel genre de caractère a-t-il ?

Le caractère du chien s’apparente à celui du maître.

Quel genre de relations Zabou entretient-il avec ses camarades ? Zabou a tendance à s’isoler. Ses relations avec les autres sont plutôt conflictuelles.

En a-t-il conscience et cela l’affecte-t-il ?

Notre héros en a conscience et en souffre.

Qui va proposer une solution à Zabou ? Laquelle ?

La maman de Zabou va proposer de préparer une potion magique qui résoudra son problème.

De quoi se compose la potion magique ?

3 œufs, 1 litre de lait, 1 poulpe, 1 citron, 1 pincée de sel, 1 arc-en-ciel, 5 fleurs du jardin, un nuage, de l’amour.

Que se passe-t-il après que Zabou a bu la potion ?

Zabou ne crie plus, mais chante.

Est-il heureux de cette transformation ?

Il semble heureux de cette issue puisqu’il remercie sa maman.

Qui décide ensuite de goûter à la potion ?

Miko

Quel effet cela produit-il sur Miko ? sur les autres personnages ?

Miko chante à son tour. Les autres personnages sont amusés.

Comment se sentent Zabou et Miko désormais ?

« Les deux amis sont heureux. »

Et comment décident-ils d’exprimer ce sentiment à la fin du livre ?

En musique

L'auteure/

illustratrice

Originaire d’Avignon, Pauline de Tarragon est née en 1996. À 21 ans, elle mène de front une carrière musicale et l’illustration à Paris. Sous le nom de Pi Ja Ma, elle sortira son premier album en janvier 2019 (Cinq7/Wagram). Le Cri de Zabou est son premier livre pour enfants.

Jeux/activités
(à adapter en fonction de l’âge et de l’intérêt des enfants)

- Plusieurs mots sont soulignés dans le texte, on peut demander aux enfants de les identifier et s’assurer qu’ils en connaissent le sens.

- En s’appuyant sur la double page où figure la moitié du visage de chacun des héros, on peut demander aux enfants de dessiner un autoportrait couplé à l’animal de leur choix.

- On peut demander aux enfants s’ils pensent avoir eux aussi besoin d’une potion et leur proposer d’imaginer une recette. S’ils ne sont pas à l’aise avec le fait d’évoquer des choses personnelles, on peut proposer une liste de défauts ou travers et leur demander d'imaginer la potion qui permettrait d’y remédier.

- On peut revenir sur la dernière page du livre et imaginer que Zabou et Miko forment un groupe et partent en tournée à travers le monde ! Demander aux enfants de leur trouver un nom de groupe, et pourquoi pas d’imaginer (dessiner, peindre ou confectionner, selon les moyens à disposition) leurs costumes de scène, les décors, les pays ou les villes dans lesquels ils se produiront, etc.

- La musique et le chant étant des éléments majeurs de cet album, on peut imaginer un atelier sur ces thèmes. En introduction, on peut demander aux enfants de repérer les notes de musique présentes dans le texte. Par la suite, pourquoi pas écrire une chanson que pourraient chanter nos deux amis ? S’il n’est pas forcément aisé de composer, on peut emprunter un air que les enfants connaissent déjà et adapter les paroles.

- Si les enfants sont réceptifs, on peut également introduire les différentes familles d’instruments de musique (claviers, bois, cordes, cuivres, percussions) en s’appuyant sur des vidéos, des chansons, ou pourquoi pas de vrais instruments.

Avant la
lecture

Laisser les élèves observer la couverture pour qu’ils repèrent les informations essentielles (titre, auteur, éditeur) et la quatrième de couverture.

Puis, les laisser émettre des suppositions : qui peut être le petit personnage ? Quelle est son attitude ? (Miko apparaît également en quatrième de couverture.)

Le but ici est de relever le visage renfrogné de Zabou, ses sourcils froncés, qui évoquent la colère. Le titre en capitales (comme l’intégralité du texte) apparaît dans une bulle, comme s’il était énoncé par le personnage, venant renforcer cette idée de cri et de mécontentement qui acquiert également une valeur pédagogique : celle de faciliter la lecture ou son apprentissage. L’album, en effet, peut être aussi bien abordé par des enfants de 2 ans que par des enfants plus âgés, qui s’initient à la lecture (l’âge du héros est anecdotique et n’empêche en rien l’identification).

Par ailleurs, l’auteure parvient à exprimer le mal-être de Zabou, sa volonté de s’améliorer et de trouver un exutoire à sa colère (le chant, la musique) sans recours à l’analyse psychologique ou au jugement moral : les enfants sont libres de faire leur propre critique de l’évolution de Zabou et de son comportement. Son énergie, négative à l’origine, se transforme grâce à la potion magique en quelque chose de positif et créatif, sans oublier l’aide précieuse et l’amour que lui portent sa maman et son fidèle complice Miko.