Public

Cycle I (à partir de 3 ans)

Thèmes

Heure du coucher, enfance, humour, relation père-fils

Résumé

Il est l’heure d’aller se coucher, mais le petit Alphonse ne veut absolument pas dormir et trouve de nombreux prétextes pour faire traîner les choses. Il demande un verre d’eau à son papa, a envie de faire pipi, a perdu son doudou… Son père aimant et patient répond à toutes ses demandes jusqu’au moment où lui-même tombe de sommeil !

Jeux/activités
(à adapter en fonction de l’âge et de l’intérêt des enfants)

- L’auteure/illustratrice utilise plusieurs techniques dans cet album : les enfants peuvent-ils les distinguer ? Quels éléments sont des collages ? des dessins (aquarelle) ?

- Dans l’ensemble des illustrations, de nombreux éléments ont volontairement été laissés en blanc et contrastent avec d’autres éléments très colorés. En utilisant des photocopies couleur de certaines pages, on peut proposer aux élèves de colorier comme ils le souhaitent les éléments en blanc.

- À la manière de Gunilla Bergström, les enfants peuvent créer une illustration qui mélangerait plusieurs techniques. Pourquoi ne pas imaginer Alphonse dans un autre décor ? Par exemple, à l’école ou au marché. On peut aussi représenter notre petit héros en train de commettre une autre bêtise !

- Sur la dernière illustration, Alphonse semble dormir paisiblement : de quoi peut-il bien rêver ?

- Les enfants peuvent-ils dresser une liste de différences entre la journée et la nuit ? (Par exemple, le soleil brille pendant la journée et la nuit, c’est la lune. On porte des tenues différentes. On va à l’école/on dort. On rêve/on pense, etc.)

- S’ils le souhaitent, ils peuvent partager leurs rituels ou habitudes au moment du coucher. Aiment-ils qu’on leur lise une histoire, comme Alphonse ? Si oui, laquelle ? Préfèrent-ils discuter ? Être au calme ? Écouter de la musique ?

Bonne nuit,
Alphonse Aubert

Compréhension du texte

Qui apparaît sur la première illustration ? Qu’apprend-on sur ce personnage ?
Il s’agit d’Alphonse Aubert, le garçon de l’illustration de couverture ; il est âgé de 4 ans. Il est triste car il ne veut pas aller se coucher. D’ailleurs, on le voit pleurer.

Pourtant, quelle heure est-il ?

Il est bientôt 21 heures.

Que veut Alphonse ?

Il veut que son père lui lise une histoire.

Quelle est sa tenue ?

Il est en pyjama.

Que remarque-t-on à propos des différentes affaires d’Alphonse au sol ?
Certaines sont en couleur, d’autres toutes blanches.

Quel personnage apparaît à la double-page suivante ? Que remarque-t-on ?

Le papa d’Alphonse. Il fume la pipe.

Comment est-il décrit par l’auteur ? Pourquoi ?

Il est tout le temps gentil, « peut-être trop gentil » ! Ce soir, il cède au caprice d’Alphonse et lui lit une longue histoire.

De quoi parle cette histoire ?

D’un cheval.

Après la lecture, que fait le papa ?

Il embrasse Alphonse, éteint la lumière et souhaite une bonne nuit à son fils.

Qu’en pense le garçon ?

Il n’est toujours pas décidé à dormir.

Quel motif trouve-t-il pour rappeler son père ? Quelle est l’expression sur son visage ?

Il prétexte avoir oublié de se brosser les dents. Il est couché mais sourit, comme s’il se réjouissait que son père cède.

Que fait alors le papa ?

Il vient dans la chambre d’Alphonse avec une brosse à dents et un verre d’eau, l’air très calme, la pipe à la bouche. Puis Alphonse s’exécute en prenant tout son temps.

Alphonse est-il ensuite prêt à dormir ?

Toujours pas ! Même si son père le lui demande.

Quelle est la ruse suivante employée par Alphonse pour faire venir son père ?

Il lui demande de l’eau car il a soudain très soif.

Par ailleurs, quel est le ton employé par Alphonse pour formuler ses demandes ?

Il est assez autoritaire, il hurle !

Que fait le papa ?

Il apporte un verre d’eau à son fils sur un plateau, toujours l’air serein.

Après avoir bu, et après que son père lui a demandé, Alphonse se décide-t-il à dormir ?

Pas du tout !

Quel prétexte trouve-t-il ensuite pour rester éveillé ?

Il a renversé la fin du verre d’eau et a mouillé son lit, il faut donc que son papa change les draps et essuie le sol.

Quelle attitude adopte Alphonse lorsqu’il renverse le verre ?

Il semble très satisfait de son stratagème et n’éprouve aucune pitié pour son papa !

Et ce dernier, que fait-il ?

Il arrive avec des torchons et de l’essuie-tout pour réparer les bêtises volontaires de son fils.

L’expression de son visage a-t-elle changé ?

Oui, on remarque que le papa a cette fois perdu son sourire. La fatigue commence peut-être à se faire sentir.

Quelle est la ruse suivante d’Alphonse pour ne pas dormir ?

Il prétexte une envie de faire pipi.

Que fait alors le papa ?

Il va chercher le pot dans la salle de bains et l’apporte à son fils.

L’envie de faire pipi d’Alphonse était-elle pressante ?

Non, il ne fait qu’une minuscule goutte de pipi !

Le papa perd-il patience ?

Pas du tout, il a même retrouvé le sourire.

Que répète-t-il à son fils, comme à chaque fois ?

Il lui demande de dormir.

Ensuite, pour quel nouveau motif Alphonse fait-il déplacer son papa ?

Il prétend qu’il y a un énorme lion dans son placard !

Que fait son papa ?

Lorsqu’il arrive dans la chambre, il inspecte calmement le placard à l’aide d’une lampe torche… mais ne voit pas de lion.

Que précise-t-il ensuite à Alphonse ?

Qu’il est rare de trouver des lions dans les placards ! Malgré les caprices de son fils, il reste de bonne humeur et fait même preuve d’humour.

Mais cette fois, en plus de répéter à Alphonse qu’il doit dormir, quelle précision lui apporte-t-il ?

Il demande au petit garçon de ne plus le déranger car il est fatigué.

Alphonse tient-il compte de cette dernière requête ?

Pas du tout, il crie ensuite à son papa qu’il veut son doudou.

Le papa s’exécute-t-il ? Trouve-t-il le doudou ?

Papa cherche le doudou dans l’entrée, dans la cuisine, puis le trouve finalement sous le canapé.

Apporte-t-il le doudou à Alphonse ?

Non, contrairement aux fois précédentes, il tarde à venir et Alphonse trouve cela bizarre.

Que décide alors de faire Alphonse ? Et que constate-t-il ?

Il se lève pour aller voir ce qu’il se passe au salon. Papa est endormi sur le sol, épuisé par tout ce qu’Alphonse lui a demandé de faire au cours de la soirée !

En s’aidant des objets qui entourent le papa au sol, les enfants peuvent-ils énumérer tout ce qu’a accompli le père ?

Il a lu une histoire, apporté la brosse à dents, un verre d’eau, changé les draps, essuyé le sol, apporté le pot, cherché un lion dans le placard et trouvé le doudou.

Quelle est la réaction d’Alphonse lorsqu’il découvre son père ? Que fait-il ?

Il rit car il trouve que son papa a l’air rigolo quand il ronfle ainsi ! Puis il va chercher une couverture, le borde tendrement et lui souhaite une bonne nuit.

Que décide ensuite Alphonse ?

De ne plus appeler son père… car il comprend qu’il n’obtiendra plus de sa part l’attention qu’il recherche.

Que fait-il sur la dernière illustration ?

Il est dans son lit et dort enfin !

Avant la
lecture

Laisser les enfants observer la couverture pour qu’ils repèrent les informations essentielles (titre, auteur, éditeur). Puis les laisser émettre des suppositions : quel personnage apparaît ? (Il s’agit du personnage principal de cette histoire : Alphonse Aubert !) Où est-il installé ? Où peut se dérouler l’histoire ? (Alphonse est assis au pied de son lit, sur les draps. L’histoire doit se dérouler, au moins en partie, dans sa chambre. Le titre du livre et le texte en quatrième de couverture l’indiquent.) Quelle est son attitude ? Comment se tient-il ? (Il arbore un air malicieux et tient ses mains devant sa bouche, comme quelqu’un qui a envie de rire. Peut-être rit-il car il vient de faire une bêtise ou de jouer un mauvais tour ? On observe d’ailleurs un verre renversé dans le lit d’Alphonse.) Que pensent les enfants du prénom « Alphonse » ? Est-il courant ? Que leur évoque-t-il ? (Il s’agit d’un prénom ancien, peut-être devineront-il que l’histoire a été écrite il y a de nombreuses années.)

Cet album permet aux lecteurs français de faire connaissance avec le petit Alphonse Aubert, monument de la littérature jeunesse suédoise. Dans cette histoire, l’espiègle Alphonse, qui refuse de dormir, ne cesse de solliciter son père qui répond à toutes ses exigences avec une patience d’ange et un grand dévouement. Le thème universel du coucher sert ici de prétexte pour mettre en exergue la relation touchante et complice qui unit ce papa et son fils. Les illustrations originales, qui réunissent la technique du collage et de l’aquarelle, présentent un caractère délicieusement rétro et renforcent l’intemporalité de l’album.

L'auteure/
Illustratrice

D’origine suédoise, Gunilla Bergström est une scénariste, auteure et illustratrice très prisée dans le monde. Traduits dans plus de trente langues, ses livres connaissent un véritable succès, notamment la collection du nom de son personnage « Alfons Åberg » aux vingt-cinq titres. Le premier livre de la collection date de 1972 et, rien qu’en Suède, plus de 5 000 000 d’albums ont été imprimés. G. Bergström a été membre de l’Académie suédoise du livre pour enfants de 1997 à 2013. En 2019, elle a reçu la médaille d’or royale Litteris et Artibus pour ses grandes qualités.